Philippe Meynard, un parcours jusqu’à l’AVC, et après

Ecrit par Philippe Meynard / 19 juillet 2016 / 0 Comments

Philippe Meynard est né le 6 novembre 1970.

Engagé dans la vie publique, il est élu dans sa commune de Barsac en 1989 et entre au conseil municipal (alors âgé de 18 ans, il est le plus jeune élu de France).

Conseiller municipal, plus adjoint au maire, il est élu maire en 2004. Réélu en 2008 et en 2014, dès le 1er tour avec plus de 60%, il est également élu en 2008 pour présider la Communauté de Communes de Podensac. Lors des élections régionales de 2010, il est élu conseiller régional d’Aquitaine (MoDem).

Victime d’un AVC en février 2014, il est admis dans le coma au sein de l’Unité Neurovasculaire du CHU de Bordeaux. Une craniectomie décompressive  est réalisée « en urgence absolue » par l’équipe médicale.

Après un coma de plusieurs jours et trois mois d’hospitalisation au sein du service de Neurologie du CHU de Bordeaux et de l’Hôpital Tastet Girard, 8 mois de rééducation sont entrepris à la clinique des Grands Chênes. Il réapprend notamment à écrire, à parler et à marcher (aux bons soins de neuropsychologues, kinésithérapeutes, ergothérapeutes et orthophonistes).

Dans ce cadre, il a accepté de réaliser une étude thérapeutique sur les bienfaits de la marche pour prévenir les AVC. En mai 2015, pour sa première marche, il parcourt 1 143 km à pied jusqu’à Saint Jacques-de-Compostelle et Cape Fisterra, au bout du Chemin.

Philippe Meynard s’est engagé pour la première fois en octobre 2014 auprès des médecins et des associations, lors de « la semaine de prévention des AVC ».

Incompatible avec son état de santé, il annonce en janvier 2015 qu’il quittera définitivement la vie publique à l’issue de son arrêt de travail.

La CPAM le classe en invalidité au 1er janvier 2016, mettant ainsi un terme à son arrêt de travail. Il démissionne alors de la fonction de Maire  et de membre du conseil municipal de Barsac.

A la demande des équipes médicales qui se sont occupées de lui, et le suivent, Philippe Meynard a choisi de s’engager pour contribuer à la prévention des AVC, notamment au travers de la création de l’association – AVC tous concernés , reconnue d’Intérêt Général par l’Etat.

 

Sélections reportages et émissions télés :

 

Articles similaires